Workshop Usumacinta Lyon 4 juin 2018

Ce workshop, organisé dans le cadre de la 3e Conférence internationale IS Rivers a été l’occasion pour l’équipe française du projet VAL-USES d’accueillir à Lyon plusieurs collègues mexicains sur le thème “Comprendre le socio-écosystème du bassin versant de l’Usumacinta”.

Consulter le programme du Workshop et les résumés des interventions.

Continuer la lecture de « Workshop Usumacinta Lyon 4 juin 2018 »

Mission de terrain VAL-USES en avril 2018

La première mission de terrain a été organisée à Tenosique et Jonuta en avril 2018, pour un travail en commun entre équipes françaises et mexicaines. Deux objectifs scientifiques ont été réalisés : le prélèvement d’échantillons de sédiments par les chercheurs en ingénierie et la collecte de premières informations sur l’activité locale d’exploitation des sédiments du fleuve par les chercheurs en sciences humaines et sociales.

Continuer la lecture de « Mission de terrain VAL-USES en avril 2018 »

Projet franco-mexicain Usumacinta

Le bassin versant de l’Usumacinta est un territoire stratégique pour la diversité biologique et l’alimentation en eau douce. Partagé entre les Etats mexicains du Tabasco, du Chiapas et de Campeche, et pour partie transfrontalier avec le Guatemala, il fut le berceau du déploiement de la civilisation maya. Il est aujourd’hui menacé par les activités humaines et le changement climatique.

Depuis 2015, une collaboration scientifique interdisciplinaire s’est construite entre la France et le Mexique afin de mieux connaître ce territoire et de proposer les voies d’un développement durable, au bénéfice des populations locales. Sur les étapes de cette collaboration, voir ici.

Sur la période 2018-2022, le projet VAL-USES « Des usages traditionnels à une valorisation intégrée des sédiments dans le bassin versant de l’Usumacinta » sera réalisé (financé par l’ANR et le CONACYT).

Parallèlement, les équipes mexicaines travaillent depuis 2016 sur le projet FORDECYT-USUMACINTA.

L’objectif de ce carnet de recherche est de diffuser l’information sur ces travaux et de partager les connaissances acquises par les équipes des deux pays.